20/05/2021

L’actu de la Ressourcerie 2021

1/ L’info du Jour – C’est la Réouverture

Enfin, c’est reparti ! Après 5 mois d’hivernage, la Ressourcerie du Val d’Arly réouvre ses portes, Mercredi 19 Mai de 15h à 18h. Les permanences auront ensuite lieu jusqu’au Samedi 4 décembre, les mercredis après-midi de 15h à 18h et les samedis matin de 9h30 à 12h.
Les particuliers peuvent donc remplir leurs cartons, en s’assurant toujours que les objets donnés sont dans un état d’usage et de propreté acceptables. Pour en savoir plus sur le fonctionnement, les objets acceptés, les horaires… Rendez-vous sur le site internet www.laressourcerieduvaldarly.com ou sur la page Facebook www.facebook.com/ressourcerieduvaldarly

2/ Les nouveautés de la Ressourcerie

La nouveauté principale concerne le programme d’adhésion à la Ressourcerie, avec une liste d’avantages destinés aux adhérents qui s’étoffe et s’enrichit ; la Réservation de matériel possible en ligne ou par téléphone, le prêt de matériel gratuit, l’accès au Repair café avec l’aide d’un bénévole, et surtout, une sorte de micro-monnaie locale circulaire, le R, qui se présente sous la forme de petits jetons de fidélité en bois, donnés aux adhérents qui apportent des objets ou qui en achètent.
L’adhésion annuelle coûte seulement 5€ et il n’est pas nécessaire d’être bénévole pour adhérer. Cela permet aussi à la Ressourcerie de s’appuyer sur un réseau d’ambassadeurs qui relaient les informations et soutiennent les projets de développement futurs auprès des collectivités.

3/ Quelques chiffres à retenir

5 – Comme le nombre de tonnes d’objets collectés sur l’année 2020
18 – Comme le nombre de bénévoles, venus de 10 villages différents
41 – Comme le nombre de jours d’ouverture (55 en 2019)
500 – Comme le montant de la bourse alloué aux écoles du Val d’Arly pour le projet « Arly d’une même Voix » mêlant la musique et le chant sur le thème du développement durable.
702 – Comme le nombre d’abonnés à notre page Facebook (contre 570 fin 2019)
1200 – comme le nombre de visiteurs, malgré 2 mois de fermeture forcée, (1500 en 2019)
Malgré 2 mois de fermeture, la dynamique liée au réemploi se confirme et les résultats sont très positifs, montrant que La Ressourcerie devient un lieu de passage incontournable.

Ressourcerie - KESAKO ?

Une Ressourcerie est une structure qui gère la récupération, la valorisation et la revente d’objets inutilisés sur un territoire donné. Elle a également un rôle de sensibilisation et d’éducation à l’environnement. (Source Wikipédia).
Cette démarche s’appuie sur les principes de l’économie circulaire, qui consiste notamment à valoriser un produit au maximum tout au long de son cycle de vie.
En France, il existe plus de 1000 structures qui fonctionnent sur ce principe et qui représentent plusieurs milliers d’emplois, certaines en ville et d’autres en montagne comme à Villard de Lans et Autrans dans le Vercors ou à Thônes en Haute-Savoie.

1. Que trouve-t-on dans une ressourcerie ?

On trouve de tout à la ressourcerie

  • Petit Electroménager / Vaisselle
  • Meubles / Outils
  • Livres /cds / Jeux
  • Matériel sportif (Vélos, skis, luges…)
  • Fournitures de bureau / bagagerie
  • Luminaires / Accessoires de cuisine

2. Comment fonctionne une Ressourcerie ?

Une Ressourcerie a 4 missions :
  • La Collecte des objets inutilisés
  • La Valorisation (Tri, Test, Nettoyage, réparations)
  • La Revente des objets
  • La Sensibilisation aux bénéfices du Réemploi et de la Réparation, d’éducation au développement durable et à l’environnement.

3. Quels sont les avantages d’une Ressourcerie ?

Une Ressourcerie est une solution pratique, économique et sympathique.

  • Pratique pour déstocker vos objets inutilisés sans les jeter
  • Economique avec des prix minuscules toute l’année, proche de chez vous
  • Sympathique car c’est un lieu de rencontre et de partage de compétences

La Ressourcerie du Val d’Arly en détail

C’est une association basée à Flumet qui a pour objectifs ; Le développement du réemploi et de la réparation, la promotion de l’économie circulaire, la sensibilisation au développement durable et le soutien au développement social local.
Ces objectifs sont poursuivis à travers :

  • La gestion et le développement d’un magasin associatif dédié au réemploi, (collecte, valorisation, revente), en quelque lieu que ce soit sur le territoire du Val d’Arly et alentours.
  • L’organisation d’événements, d’interventions scolaires, d’animations et d’ateliers pour sensibiliser la population à l’économie circulaire et au développement durable.

Quel est l’historique de l’association ?

La Ressourcerie du Val d’Arly a vu le jour en 2015, grâce au soutien de l’association « Vivre en Val d’Arly » et la mise à disposition d’un local par la mairie de Flumet. Le projet s’inspire d’une initiative similaire dans le Vercors et l’objectif principal était de proposer une alternative réelle à la mise en déchetterie des objets réutilisables, grâce au Ré-emploi.
L’accueil favorable de la population et l’engagement de nombreux bénévoles ont permis ensuite la création d’une association, (fin 2018) qui regroupe actuellement 20 bénévoles et une cinquantaine d’adhérents.

Quel est votre fonctionnement ?

Concernant la collecte, Ce sont les habitants qui nous apportent leur matériel et leurs objets inutilisés pendant les heures d’ouverture. On accepte seulement ce qui est en bon état de fonctionnement et qui peut être réemployé sans besoin de réparations ; À leur arrivée, les objets sont pesés, testés puis rangés dans le magasin pour y être revendus aux mêmes heures d’ouverture.
Toutes les catégories d’objets sont acceptées sauf les vêtements, les pièces détachées ou les matériaux de construction.
Les tarifs s’étagent entre 0 et 25€ (Un livre VS un lave-linge) et sont volontairement bas pour dynamiser la circulation du matériel – Il faut garder de la place. La valeur fonctionnelle des objets reste privilégiée pour la définition des tarifs. Néanmoins, certains objets dont la valeur est élevée peuvent être vendus un peu plus cher, avec un plafond de 50€.
Avec les bénéfices, on finance des actions de sensibilisation (ateliers, interventions scolaires, projections de films…), on soutient des initiatives à travers « La bourse de la Ressourcerie », dont le montant s’élève à 250€ et qui permet de soutenir des projets liés au développement durable, à l’économie circulaire et au réemploi, ou au développement social local.
Par ailleurs, les recettes nous permettent de financer l’aménagement du local, l’organisation d’événements et la réalisation de projets associés comme le jardin partagé, la boîte à Livres…

Quelles sont les particularités de l’association ?

La Ressourcerie ne s’appuie que sur des bénévoles, au nombre d’une vingtaine et qui se relaient toute l’année pour assurer l’ouverture du magasin.
Il y a donc une gouvernance participative poussée qui s’articule autour de groupes de développement, dont les membres sont responsables des activités qui les concernent, avec un budget à disposition.
De plus, la Ressourcerie ne dispose d’aucune subvention publique et ne souhaite pas en obtenir, pour conserver un maximum d’indépendance.

Quels sont les développements à venir ?

A moyen terme, le développement et la pérennisation de la structure passeront nécessairement par l’embauche d’un salarié chargé de la coordination, de la communication et de certaines tâches administratives.
Par ailleurs, il est probable qu’un partenariat se noue avec les collectivités locales, notamment la communauté d’Agglomération Arlysère en charge de la gestion des déchets et de la mise en route du PPAEC, qui montre beaucoup pour le développement de la structure
Sur le Beaufortain, des élus se mobilisent actuellement pour la création d’une Ressourcerie. La création d’un réseau, voire même d’une structure territoriale de gestion est donc envisageable et souhaitable. Il reste à définir la place que pourraient prendre les collectivités dans ce type de projet.